stratégie digitale
Technologie

TOP 10 des prochaines tendances à ne pas ignorer pour votre stratégie digitale

Les utilisateurs ont de plus en plus tendance à privilégier les connexions humaines et à faire confiance aux marques qui ont une personnalité et une identité forte. Ainsi les marques favorisent la relation personnelle avec leurs clients et leur proposent du contenu pertinent pour un meilleur engagement.

1. Le triomphe du format vidéo

La vidéo doit faire partie de vos priorités en 2018. D'ici 2019 on prévoit que ce format représente  80% du trafic internet d'après le blog du modérateur.  

Ce type de contenu est très plébiscité. Pour cela il faut que la création de vidéos se positionne dans une politique d’acquisition de trafic vers votre site web dans le but de convertir cette audience en prospects.  Avec une vidéo, vous créez une certaine transparence et sincérité, qui sont des valeurs particulièrement privilégiées par les internautes : Snapchat, Youtube et Facebook comptabilisent 20 milliards de vidéos vues chaque jour.

Pour se faire, pas besoin d'être un professionnel du montage pour être capable d’embarquer sa communauté dans son univers. Il existe plusieurs formats appréciés des internautes :

  • Le live consiste à partager en direct un événement ou une réalisation,
  • La story est un format éphémère diffusé pendant seulement 24 heures. A titre d’exemple sur Instagram, le temps passé à regarder des vidéos a augmenté de 80% depuis janvier 2018 par rapport à 2017.
  • Le tuto correspond à un guide d'apprentissage
  • Les coulisses d’entreprise

2. L'Intelligence artificielle et les chatbots prennent place

Même si l’Intelligence Artificielle est perçue comme déshumanisant les actions de ventes et marketing, elle aide les marketers à se concentrer sur une expérience client plus authentique. Le Machine learning entre alors en jeu puisqu’il récupère la diversité des données (posts, vidéos, images…) non structurées des réseaux sociaux, pour les classifier et en sortir les informations pertinentes concernant leurs clients.

Quant au Chatbot, son principal but est marketing, car il accompagne les acheteurs. Ce sont eux qui vous font la conversation sur messenger, ils sont utiles pour améliorer le service client, envoyer des contenus ou des promotions.

3. L’évolution du SEO avec les requêtes vocales et le contenu à indexer

Il faut savoir qu’en 2020, on estime que 50% des recherches seront vocales, d'après Forbes.  Depuis peu Alexa, le nouvel assistant vocal d’Amazon, a fait son entrée. Vous pouvez lui demander toutes sortes de d’actions et de recherches à votre place. De ce fait, des marketeurs américains vous recommandent de commencer à optimiser vos contenus SEO pour la recherche vocale; car le SEO poursuit son avancée dans un climat ultra-concurrentiel. Google ne chôme pas pour attribuer les meilleures positions aux contenus les plus pertinents.

4. Contrer la baisse du “reach organique”

On constate une baisse significative du reach organique des pages. Cela désigne généralement l’audience obtenue par une marque, lorsque cette dernière s’adresse à des abonnés sur un réseau social sans passer par un format publicitaire payant. Désormais les choses se compliquent car Facebook a modifié son algorithme afin de favoriser le contenu des amis dans le fil de l’actualité plutôt que celui des entreprises. Pour s’adapter à ces changements, les entreprises vont être de plus en plus obligées de passer par des campagnes publicitaires pour atteindre plus de personnes. Néanmoins au vue de l’augmentation du coût de la publicité sur Facebook, cela pousse aussi les entreprises à se tourner vers d’autres réseaux sociaux. Par exemple, Instagram qui comptent plus de 500 millions d’utilisateurs actifs par jour.

5. L’efficacité de la messagerie instantanée

Avec ses nombreuses fonctionnalités : envoi de photos, vidéos, documents… les chats se développent de plus en plus car cette nouvelle messagerie facilite les communications en temps réel où que l’on soit. Les applis de messagerie instantanée explosent à l’échelle planétaire. D'après Le Point, Les deux leaders, WhatsApp et Facebook Messenger, ont tous deux dépassé il y a un an la barre du milliard d’utilisateurs. Au delà de l’utilisation personnelle, cet outil est de plus en plus valorisé dans les entreprises, le plus utilisé étant skype. Les principales raisons d’utilisation évoquées sont l’efficacité et l’optimisation du travail d’équipe grâce aux conversations groupés.

6. Les micro-influenceurs sur le devant de la scène en 2018

Les publicités classiques sont de moins en moins tolérées par les consommateurs, en revanche le marketing d’influence est une orientation stratégique employée par les marques. L’objectif est de trouver les bonnes personnalités reconnues dans leur industrie, de se faire connaître et par extension vendre ses produits et services.

Les influenceurs, suivis par une communauté active, sont des personnes passionnées par des thématiques et qui souhaitent partager leur expérience sur leurs réseaux. L’influenceur est un leader d’opinion qui doit être transparent et honnête envers leur communauté. C’est une véritable opportunité pour favoriser sa visibilité et choisir son image.

7. Le mobile en pole position

Il joue un rôle central dans les comportements de consommation et d’achat des internautes. Ces navigateurs passent la majorité de leur temps sur les réseaux sociaux ainsi cela doit inciter les marketers à développer des contenus qui sont pensés “mobile first”. Ce concept a pour approche de concevoir un site en priorisant la version mobile et en adaptant progressivement celui-ci pour les écrans plus large. Ce procédé s’oppose à la manière ordinaire qui consiste à dégrader progressivement un site web pour l'adapter à un affichage sur des écrans plus petit.

8. Contenu plus long mais plus pertinent

La longueur d’un post est souvent difficile à gérer sur les réseaux. En effet, il faut savoir être synthétique pour que votre contenu soit lu, sans tomber dans la facilité en proposant des contenus creux et décevant, uniquement dans l’espoir de générer des réactions comme des likes, des commentaires ou des partages. Twitter est lui même passé aux 280 caractères afin que les messages puissent être jusqu'à deux fois plus longs, permettant ainsi de mieux exprimer son opinion.

Il est préférable d’apporter de la valeur aux cibles, en démontrant une expertise sur un sujet. La valorisation des services proposés et la recherche d’engagement tant quantitatif que qualitatif deviennent alors des priorités.

9. Les infographies, un nouveau créneau

Les réseaux sociaux peuvent rapidement se transformer en une jungle périlleuse pour les non-avertis. Les internautes sont en permanence sollicités par les publications de tout type. Qu’il s’agisse de leur cercle d’amis, ou d’entreprises dont ils sont abonnés à la page, leur flux d’actualité est saturé par de nombreux posts ne retenant pas toujours leur attention.

Pour la capter, il faut publier du contenu pertinent souvent synthétique comme les infographies qui sont des mises en images de faits et données, souvent statistiques, résumant une situation. Elles se lisent rapidement et se partagent énormément. On note d’ailleurs une augmentation du trafic sur les pages d’entreprises postant des infographies, et surtout, une excellente mémorisation des données par les lecteurs.

10. Le RGPD, le mot-clé de l’année

C’est en effet un bouleversement majeur aussi bien pour les petites entreprises que pour les géants comme les GAFA qui doivent se conformer à cette nouvelle réglementation. Depuis le 25 mai 2018, le RGPD est entré en vigueur. Ces nouvelles règles européennes en matière de protection des données ont un double objectifs : protéger les données privées des utilisateurs mais aussi garantir la bonne circulation des données au sein de l’Union Européenne.Le RGPD donne plus de contrôle sur les informations partagées par les utilisateurs. Pour collecter ces renseignements, les entreprises doivent explicitement demander un accord et informer les internautes de comment elles vont utiliser leurs données.

Gagner la confiance des navigateurs devient alors une priorité pour les entreprises. Ainsi les marketeurs commencent à utiliser la protection et la sécurité des données comme un argument de vente.

Conclusion

Avec la baisse de la portée organique des publications sur les réseaux sociaux, il est indispensable de trouver des leviers pour augmenter sa visibilité, sa crédibilité et surtout conserver sa communauté. La publicité, les influenceurs et les contenus vidéos sont des pistes à explorer ces prochains mois voire années pour les petites structures !

A savoir : Les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux connaissent une croissance rapide de 20% par an dans le monde et devraient rattraper celles des journaux en 2019, selon une étude de Zenith, agence média du groupe Publicis.

Nous contacter

  • Maurice
  • Madagascar
  • Serbie
  • France
  • +230 46 66 36 7
  • +230 52 52 33 34
  • contact@esokia.com
  • demari.michel
  • +261 34 07 203 11
  • +230 52 52 33 34
  • saintolive@esokia.com
  • Iso1809
  • +381 11 36 92 755
  • +230 52 52 33 34
  • mi@esokia.com
  • mi.marijailic
  • +33 1 76 39 02 62
  • +230 52 52 33 34
  • contact@esokia.com
  • demari.michel
  • esokia

    Esokia


    4th Floor Orbis Court
    132 St Jean Road
    Quatre Bornes, Maurice

  • esokia

    Esokia


    Golden Business Center, Batiment Akadin
    Morarano, Alarobia
    Antananarivo 101
    Madagascar

  • esokia

    Esokia
    Milovana Glišića 6
    11000 Belgrade
    Serbie

  • esokia

    ESOKIA

    21, rue des Filles du Calvaire,

    Paris,

    France